Comment porter, ranger et transporter son vélo pliant

Un vélo pliant est une sorte de vélo 2-en-1 : il a deux fonctions essentielles : il porte le cycliste et peut être porté par celui-ci. Lorsqu’on choisit un vélo pliant, on sait qu’on va le porter soi-même régulièrement, il faut donc être attentif à ce point quand on le choisit.

Avant d’investir dans un vélo pliant, il faut donc se questionner sur le type de trajet réalisé et sur le temps et la distance durant lesquels il faudra porter le vélo pliant. Si c’est un trajet quotidien, il est conseillé de repérer le parcours et les interconnexions en amont de l’achat de façon à repérer précisément les difficultés et de choisir le vélo en fonction de celles-ci.

Ex. : si le trajet nécessite de porter plus de 10 minutes le vélo pliant, s’il comporte des escaliers, des obstacles (portes de métro, enjambements multiples, etc.).

En fonction du parcours, on pourra étudier le vélo pliant le plus approprié (poids, forme, compacité, etc.) ainsi que les accessoires qui deviendront indispensables au cycliste.

Il faut aussi anticiper les autres éléments que vous aurez à porter avec vous (ex. casque, sacoche de travail, batterie si c’est un pliant électrique, etc.), ce qui nécessite un peu d’organisation en amont.

Choisir un vélo pliant portable

Pour pouvoir être porté facilement, il est important de prendre en compte des éléments essentiels lors de la l’achat, et ne pas hésiter à questionner le vendeur sur ces différents points :

  • Facilité de pliage du vélo : une fois passée la période d’initiation-découverte, le cycliste doit pouvoir plier et déplier son vélo en quelques secondes.
  • Poids : si le vélo dépasse un certain poids, il sera difficile à porter sur une distance importante. Ce paramètre sera à prendre en compte tout particulièrement pour une personne de petit gabarit.
  • Volume global : ce paramètre est très important lorsque l’on souhaite emprunter les transports en commun régulièrement.
  • Equilibre : est-ce que le vélo est bien équilibré lorsqu’on le porte ou est-il très lourd à l’avant ou à l’arrière ? Est-il plus facile de le transporter déplié, notamment dans les escaliers ?
  • Forme générale : est-ce que le vélo comporte des arêtes saillantes qui risquent de blesser le cycliste lorsqu’il le porte ? Est-il possible de replier les deux pédales lors de la phase de pliage ?
  • Tenue pliée : est-ce que le vélo reste bien compact quand on le porte ? Ne risque-t-il pas de se déplier pendant le transport ?
  • Protection de la chaine : est-ce que le vélo est équipé d’un carter de chaine : ce qui permettra d’éviter tout risque de salissure pendant le portage ou le stockage, dans un train, par exemple ?
  • Facilité à être mis sous housse : est-ce que le vélo rentre facilement dans une housse/valise ? Peut-on réaliser cette opération facilement seul ?

Femme poussant son vélo pliant replié et dans son sac de transport

Comment porter son vélo pliant ?

Chaque vélo compact a un type de pliage spécifique ; celui-ci répondra plus ou moins bien aux attentes d’un cycliste en fonction de ses contraintes quotidienne.

Certains sont conçus pour être facilement transportables d’une main, d’autres seront plus agréables à manipuler en les faisant rouler devant ou derrière soi. Il y a souvent le choix entre faire rouler, transporter à la main ou porter dans une housse/sac à dos le vélo pliant.
Ce sera donc à chaque cycliste de s’approprier les différentes solutions proposées par les marques et d’adopter celles qui lui semblent les meilleures en fonction des étapes de son trajet.

Plus le vélo porté est lourd proportionnellement au poids du cycliste, et plus le corps compense pour faire contrepoids. Est-ce qu’il y a des vélos pliants que l’on peut porter en respectant notre physiologie ?

Comment porter son vélo Brompton ?

Il existe de multiples façons de transporter son Brompton ; même si sa compacité est encore inégalée dans le monde des vélos pliants, son poids implique de s’approprier différents modes de portage :

  • Totalement plié, le Brompton rentre dans un cube de 100L. Une main sur le cadre ou sur le bec de selle : idéal pour les petits trajets, pour monter dans un bus ou un train. Sur de longues distances, ce type de portage peut être inconfortable car il peut avoir tendance à heurter les mollets du porteur.
  • Semi-plié, on peut le pousse devant soi en le tenant par la selle.
  • Déplié : pour gravir des escaliers à grandes enjambées, l’idéal est de garder le Brompton complètement déplié et de poser la selle sur l’épaule. De cette façon, le vélo est parfaitement équilibré.

Homme portant un vélo Brompton plié dans les escaliers

Comment porter son vélo Tern ?

Tern a pensé à toutes les possibilités de portage et de manipulation et les présente sur une vidéo

  • Transport sur l’épaule : facilité avec la selle qui se place sur l’épaule
  • Portage une fois le vélo plié : il suffit de placer sa main sur le cadre et de le soulever
  • Transport du vélo plié en le tirant : il suffit de tirer la tige de selle pour s’en servir de timon
  • Transport du vélo plié en le poussant : les roulettes du porte-bagages permettent de le tirer à la façon d’une simple valise à roulettes
  • Transport sur l’épaule avec housse : le vélo est bien enveloppé dans son sac de transport et la bandoulière permet de le porter comme un sac de voyage

Comment porter son vélo Ahooga ?

Ahooga fait de la pédagogie concernant le port ergonomique du vélo, afin de démontrer que lorsqu’on porte un pliant Ahooga, le centre de gravité du cycliste reste dans son prolongement et ne risque pas d’engendrer de déport du côté opposé.

Schéma indiquant la position physiologique du porteur d'un vélo pliant ahooga replié

Quels accessoires choisir pour porter un vélo pliant facilement ?

Dans l’univers du vélo pliant, il existe des accessoires conçus par le fabricant lui-même mais aussi des accessoires fabriqués par des inconditionnels de la marque pour pallier des difficultés rencontrées lors de l’utilisation. Voici quelques exemples d’accessoires bien utiles :

  • La selle Porter +, par Tern : cette selle facilite le portage d’un vélo Tern sur l’épaule (une poignée support en gel permet un portage sans inconfort).
  • Poignées de portage ergonomique Brompton (créé par des inconditionnels du Brompton mais qui regrettaient la difficulté de manipulation du vélo lorsqu’on n’est pas en train de rouler). Celle-ci facilite notamment le portage déplié (pour monter des escaliers, dans un train, ou pour loger le vélo dans une voiture) de façon à être prêts à rouler.

Sac de transport pour vélo pliant : que choisir ?

Le plus souvent, les vélos pliants sont fournis avec leur housse de transport. Celle-ci est le plus souvent souple et munie d’une poignée de portage. Cependant, selon les usages, il peut être nécessaire d’investir dans un véritable sac de transport pour pliant.

Housse souple pour vélo pliant

La housse de transport souple permet de transporter son vélo pliant au quotidien, et d’éviter tout risque de salissure, en particulier quand le vélo est transporté en voiture ou dans un train.

Différents modèles de sac de transport souple pour vélo pliant existent. Les critères de choix à vérifier avant l’achat sont :

  • La résistance du tissu et sa robustesse (c’est un vélo qui va être transporté dedans !)
  • La charge utile de la housse indiquée par le fabricant
  • La compacité de la housse une fois pliée
  • Les possibilités de fixation de la housse repliée sur le vélo (velcro pour fixation tube de selle ou guidon ?)
  • Les dimensions de la housse (le plus souvent, un sac souple est adapté pour des tailles de vélo de type 16-20 pouces et 20-24 pouces)
  • Le type de portage (anses, poignées, possibilité de passer la main à l’intérieur pour porter le vélo directement par son cadre, etc.)
  • La qualité et le confort des poignées de portage
  • La présence de pochettes de rangement intérieur et extérieur
  • La présence de roulettes si vous souhaitez pouvoir tirer le sac à la manière d’une valise

Cycliste portant son vélo pliant replié et protégé dans une housse souple

Choisir une valise pour son vélo pliant

Pour des voyages qui nécessitent de prendre l’avion, un sac de transport rigide ou une valise dédiée au transport du pliant est indispensable.

C’est un investissement, car les valises sont souvent onéreuses, mais c’est le meilleur moyen d’être certain que le vélo n’arrivera pas abîmé à destination.

Pour ce faire, deux solutions : acheter une valise pour vélo pliant, de la marque du vélo ou d’une marque générique dans lequel le vélo est sûr de rentrer (il existe des modèles dits universels), soit d’investir dans une valise de voyage et de l’équiper pour le transport de vélo.
La marque Tern propose même dans ce sens un kit de protection, compatible avec une liste de valises de grande marque, à choisir en fonction du diamètre de roues du vélo.

Pour choisir une valise rigide pour vélo pliant, il convient de s’assurer que :

  • Les dimensions intérieures conviennent parfaitement au vélo pliant
  • La valise est équipée de rembourrage intérieur et d’éléments de calage (à défaut, il faudra le prévoir en sus)
  • La mallette de transport est équipée d’une poignée robuste pour la tirer
  • La valise est dotée de roulettes robustes et qu’elle propose une charge utile au moins équivalente au poids du vélo.

A l’arrivée à l’aéroport, il faudra prévoir un lieu de stockage sûr pour la valise, afin de pouvoir envisager le vol de retour sereinement…

Valise avec un vélo pliant replié à l'intérieur

Comment ranger son vélo pliant ?

Stocker un vélo pliant chez soi, même dans un petit appartement comme un studio, est simple : il se loge partout ! Il suffira de lui faire une petite place dédiée : glissé verticalement entre deux étagères ou dans une entrée, il se fera discret. Au contraire, mis en valeur sur un meuble ou sur un support dédié, il fera partie intégrante de la décoration du lieu !

Vélos pliants mis en valeur dans une étagère murale

Une seule contrainte est à prévoir : en cas d’intempérie, il faudra s’assurer de bien sécher le vélo avant de le ranger (l’eau qui coulera sur la chaîne risque de provoquer des tâches difficiles à nettoyer…), ce qui est valable pour le stockage chez soi comme au bureau.

Comme le vélo pliant suit partout son utilisateur, il est souvent nécessaire d’envisager un nettoyage plus fréquent que sur un vélo classique (qui sera uniquement stocké en garage ou à l’extérieur).