Tout sur le vélo et les femmes

La relation entre le vélo et les femmes est loin d’être une évidence… Les femmes ont dû lutter activement pour gagner le droit de rouler à bicyclette. Le vélo femme pourrait presque être considéré comme une conquête.

En Europe, et en France particulièrement, la part des femmes roulant à vélo augmente progressivement, mais la parité est encore loin d’être atteinte.

Enquête INSEE part du mode de transport selon les sexes

Le vélo en libre-service a contribué à faire changer les habitudes ; selon une enquête de JC Decaux, à Paris, les femmes utilisent le Vélib’ comme les hommes, avec une baisse d’utilisation entre 2015 et 2016, peut-être car ces mêmes femmes se sont acheté un vélo depuis ?

Part d'utilisation du Velib par sexe en 2016

Etude statistique sur l’utilisation du Vélib 2016

De plus en plus d’études concluent à une utilisation spécifique de l’espace public selon les genres. Le « gender mainstreaming » fait son chemin et il faut espérer qu’il améliore la situation en matière de politiques d’aménagement de l’espace et d’urbanisme, au profit des femmes, puisqu’on peut considérer qu’aujourd’hui, l’environnement urbain est inégalitaire.

Le vélo, outil d’émancipation de la femme

Le vélo depuis toujours a aidé les femmes à se faire une place dans un univers masculin. Aujourd’hui, en Occident, le fait de faire du vélo pour les femmes est une évidence, mais ce n’est pas le cas partout dans le monde.

Le vélo a contribué à libérer les femmes de leur carcan imposé par la société, à commencer d’abord par leur carcan vestimentaire. Impossible d’évoquer l’histoire du vélo et des femmes sans évoquer les suffragettes qui ont permis aux dames de pouvoir enfin porter des pantalons bouffants, dits « bloomers » pour enfourcher leur bicyclette.

Tableau de Jean Béraud « Le chalet du cycle au Bois de Boulogne »

Plus largement dans le monde aujourd’hui, le vélo reste un outil de libération pour les femmes : leur permettant d’aller plus vite et plus loin, de se détacher des clichés sexistes qui les cantonnent dans une vision étriquée de la réalité.

Le film Wadjda de la Saoudienne Haifaa al-Mansour décrit bien les difficultés pour une jeune fille d’enfourcher un vélo. Sans cesse ramenée à sa condition féminine, elle finira par obtenir ce qu’elle désire tant : pédaler en toute liberté !

Couverture du livre « Wadjda et le vélo vert » de Haifaa Al Mansour

La jeune irakienne Marina Jaber se bat aussi pour que les femmes de son pays puissent rouler à vélo. Postant sur les réseaux sociaux des photos d’elle roulant cheveux libres sur sa bicyclette rouge, elle est devenue un symbole.

Comment choisir un vélo femme ?

Vélo masculin ou bicyclette féminine ? Le sexe du vélo tend à s’estomper avec les années, et à devenir mixte ou unisexe.

Quels sont les critères d’achat d’un vélo pour une femme ?

Pour choisir un vélo femme, il faut tenir compte de ces différents paramètres :

  • utilisation
  • relief (définira le type de transmission et le mode de freinage appropriés)
  • distance
  • transmission (boite de vitesses, dérailleur)
  • géométrie de cadre
  • taille de cadre
  • design
  • besoins de transport spécifiques

La morphologie (du point de vue de la taille, du rapport buste/jambes, de la largeur du bassin, etc.) et les besoins spécifiques des femmes poussent les fabricants à réfléchir à des gammes dédiées. Les constructeurs ont bien compris qu’aujourd’hui l’avenir du vélo passe par la femme.

Dans le domaine du vélo sportif, les marques ont déjà des lignes dédiées aux femmes (vélo de course femme, VTT femme) ; dans le domaine des vélos de déplacement ou vélos utilitaires, les marques adaptent les tailles de cadre, la géométrie et le design.

Mais au final, qu’est-ce qu’un vélo femme ? Un vélo femme est un vélo adapté à la morphologie, aux goûts et aux besoins féminins. Il est proposé dans des tailles de cadre plus petits et dans des coloris plus féminins.

femme en jupe sur un vélo cadre col de cygne

Il est loin, le temps du « vélo dame ». Toutefois, les fabricants savent que les femmes représentent l’avenir : de plus en plus nombreuses à se lancer dans l’achat d’un vélo pour la ville ou d’un vélo électrique, elles recherchent des bicyclettes auxquelles elles peuvent s’attacher. Look différenciant avec couleurs tendance et surtout accessoires vintage ou design, le vélo femme est attirant, avec son équipement bien à lui : garde-boue, sacoches, panier, large béquille, sonnette originale, etc.

Il n’y a qu’à observer les stands du salon international Eurobike et on ne s’y trompe pas : à côté des présentations résolument sportives et disons-le « viriles », les marques développent des lignes de produits qui plaisent aux femmes.

Des marques comme Brooks, Basil ne s’y sont pas trompés : selles aux décors fleuris, sacoches, paniers… L’accessoirisation se féminise aussi.

Et des équipements vélo faits par les femmes et pour les femmes se développent : la Jart’elle, le Poupoupidou, la bagagerie Lady Haberton, etc.

Le vélo dans la vie d’une femme

Dans certaines phases de la vie d’une femme, il n’est pas toujours facile d’inclure le vélo ; en particulier pendant une période de maternité, les femmes peuvent délaisser le vélo. Les recommandations en matière de santé peuvent être paradoxales et les habitudes culturelles varient fortement d’un pays à l’autre.

Des études montrent aussi que les femmes arrêtent souvent le vélo à l’arrivée de leur deuxième enfant alors que de multiples solutions existent aujourd’hui pour transporter deux enfants (et plus) simultanément.

Vélo femme équipé de deux sièges bébé

On sait pourtant que le vélo peut être un outil privilégié tout au long de la vie d’une femme.

Quels sont les intérêts de rouler à vélo pour une femme ?

Le vélo contribue à améliorer la forme et la santé du cycliste. Physiquement et psychologiquement, le vélo fait du bien à celui qui le pratique au quotidien !