Tout sur le vélo pliant

Le vélo pliant a été créé au départ pour faciliter les déplacements des militaires en temps de conflit. Aujourd’hui, le vélo pliant répond à d’autres impératifs : la bataille de l’efficacité, de la vitesse, de la circulation, contre le vol, etc.

Ce petit vélo devient souvent le meilleur ami du cycliste urbain, qui l’a constamment avec lui :

  • Les pieds sur les pédales pendant les trajets de commuting
  • A ses côtés dans le train, le bus, le métro et même dans l’avion
  • Bien rangé dans son appartement, à l’abri du vol ou de dégradations

Aujourd’hui, de nombreuses marques ont lancé un ou plusieurs modèles de vélo pliant dans leur gamme, mais il existe des spécialistes historiques qui ont gardé ce type de vélo au cœur de la construction de leur gamme, voire comme unique type de vélo.

Qu’est-ce qu’un vélo pliant ?

C’est un vélo extraordinaire puisqu’il est capable de transporter un cycliste efficacement, mais lorsque nécessaire, il se transforme en simple bagage à main.

Pour le cycliste du quotidien, ce bagage à roulettes le suivra dans le métro ou le bus au quotidien, et le voyageur aura juste à le glisser dans une housse ou une valise dédiée afin de le loger dans un train ou même dans la soute d’un avion.

Dans la plupart des langues, la traduction est littérale : un vélo pliant est un vélo qui se plie : « folding bike » en anglais, « bicicleta plegable » en espagnol, « bicicletta pieghevole » en italien, « faltrad » en allemand.

Les fabricants l’ont doté d’articulations ou de systèmes particulièrement ingénieux, et c’est ainsi qu’il se plie, se démonte ou se sépare, afin de devenir le plus compact possible.

Pour aller plus loin : Qu’est-ce qu’un vélo pliant ?

Vélo pliant Brompton décomposé au mur

A quoi peut servir un vélo pliant ?

Les arguments des personnes qui cherchent un vélo pliant sont nombreux, et permettent de se faire une idée de tout ce à quoi peut servir un vélo pliant :

  • Raccourcir des temps de trajet (on passe très simplement du vélo au transport en commun et on évite la marche).
  • Faciliter le stationnement (plus besoin d’antivol sur soi, ni de prendre le temps d’accrocher ou de décrocher son vélo, celui-ci est toujours avec nous !)
  • Favoriser la multi-modalité (on peut partir en bus et revenir à vélo)
  • Simplifier la vie du cycliste : si son bus est en retard, il peut pédaler !
  • Elargir le périmètre d’action du touriste ; on parcourt beaucoup plus de distance, tout en se fatigant moins à vélo qu’à pied. Idéal pour découvrir une nouvelle région, en France ou ailleurs !
  •  Eviter le vol : bien au chaud au bureau ou à la maison, le vélo pliant est en soi la meilleure des parades contre le vol !

Pour aller plus loin : Les avantages du vélo pliant

Quels sont les types de vélo pliant ?

Comme le vélo classique, le vélo pliant se décline pour répondre à tous les types d’utilisation ou presque :

  • Au quotidien : vélo pliant urbain ou vélo pliant électrique : celui-ci est équipé de tous les accessoires qui facilitent la vie du vélotaffeur (porte-bagages, panier, garde-boue, éclairage, etc.). Il se doit d’être simple et rapide à plier mais aussi pratique à manipuler et à porter.
  • En voyage : vélo pliant trekking ou voyage : robuste et équipé de porte-bagages avant et arrière, il permet au voyageur de partir au bout du monde sans inquiétude quant au transport en avion ou en train.
  • Utilisation sportive : le vélo pliant sport est souvent ultra-léger, moins équipé. Il est conçu pour être efficace et performant.
  • Pour le transport de toute la famille : le vélo cargo pliant existe déjà depuis de nombreuses années. Une entreprise l’a remis au goût du jour, il s’agit de la marque Tern. Plus qu’un vélo pliant, c’est un vélo séparable, démontable rapidement afin de se glisser dans un coffre de voiture ou dans un train pour accompagner la famille partout !

Comment choisir un vélo pliant ?

Pour choisir un vélo pliant, il faut d’abord se poser les questions essentielles :

  • Fréquence d’utilisation
  • Mode d’utilisation (commuting, loisirs, trekking, etc.)
  • Fréquence de pliage et de dépliage
  • Besoin de compacité/de légèreté
  • Dynamisme du cycliste
  • Contraintes autres (relief, poids à transporter, etc.)

C’est en répondant à ces questions que l’on se tournera plus spécifiquement vers une marque telle que Brompton, qui propose des vélos pliants très compacts, ou vers Tern ou Moulton en cas de recherche d’un comportement dynamique du vélo. C’est au vélociste de poser les bonnes questions au cycliste pour pouvoir lui apporter les meilleures réponses, et c’est en essayant plusieurs modèles que la personne pourra faire son choix.

On trouve des vélos pliants dans les magasins de vélo, sur internet, dans les grandes surfaces de sport, et de plus en plus fréquemment sur les sites de petites annonces, pour les vélos pliants de seconde main. L’achat d’un vélo est un investissement qui demande du temps de réflexion et surtout l’essai en situation réelle.

Homme essayant un vélo pliant Brompton

Le budget à dédier à un vélo pliant est proportionnel à la longévité et à la durabilité du matériel. Il correspond aussi à la possibilité de s’approvisionner en pièces détachées : plus le vélo est bas de gamme, moins les composants seront de qualité. Casse et difficulté de remplacement sont au rendez-vous dans ce cas…

Les marques de vélo pliant sont nombreuses et utilisent des technologies de pliage très différentes : pour choisir un vélo pliant, il faudra aussi s’attacher à la question de l’ergonomie. Selon ce que l’on souhaite faire avec, il faudra adapter la position, selon sa morphologie (notamment pour les personnes de grande taille), il faudra aussi prévoir des composants spécifiques comme la tige de selle.

Un critère de choix important au niveau compacité et ergonomie concerne la taille de roues la plus adaptée à son usage : il existe des vélos pliants à partir de 12 pouces et jusqu’à 26 pouces. Chacun a ses avantages et ses inconvénients ; il faudra placer le curseur au plus juste par rapport à ses attentes.

Selon ses besoins, il faudra aussi faire son choix parmi les différents types de transmission puisque tout existe en matière de vélo pliant : du monovitesse au vélo de 1 à 6 vitesses à privilégier lorsque l’on roule sur des itinéraires où il y a plus de relief.

Pour faciliter la prise en compte globale des meilleures marques de vélo pliant, nous proposerons un comparatif de 10 modèles de vélo pliant, en termes de compacité, de facilité de pliage, d’ergonomie et de performance.

Extrait d'un comparatif dix vélos pliables

Extrait d’un comparatif de 10 vélos pliables sur divers critères

Voir : Comment choisir un vélo pliant

Vélo pliant et technique

Au niveau de son anatomie, il y a une seule taille de cadre (contrairement aux vélos classiques) mais de nombreux réglages sont possibles pour améliorer l’ergonomie globale.

Pour bien comprendre comment fonctionne un vélo pliant, il est important d’en étudier toutes ses composantes, en particulier ses éléments techniques spécifiques (matériau, composants, système de pliage, etc.).

Ainsi, il faudra s’attacher à surveiller les points d’usure et à entretenir régulièrement son vélo pliant ; éventuellement, on pourra le faire évoluer (notamment au niveau de la transmission, du freinage, etc.) et l’accessoiriser afin qu’il réponde au mieux aux besoins du cycliste.

Comment choisir un accessoire pour un vélo pliant ?

Un vélo pliant n’est pas un vélo comme un autre : selon les marques, les pièces seront plus ou moins spécifiques. Pour chaque type de vélo pliant, il faudra ainsi jongler avec des composants génériques, qui s’adapteront facilement, alors que pour d’autres, il faudra choisir parmi le catalogue de la marque pour choisir son accessoire vélo.

Vélo pliant équipé de paniers à l'arrière

Parallèlement, certaines marques de vélo pliant se sont associées avec des accessoiristes afin de proposer des produits en commun : par exemple la marque Tern s’est associée avec Biologic, ou Brompton qui a pu travailler avec Zefal ou Ortlieb pour certaines gammes d’accessoires.
Il faudra ensuite avoir en tête la question de la pliabilité : aucun intérêt en effet à choisir un panier ou une sacoche avant si elle limite la compacité du vélo une fois plié.

Enfin, il existe aussi de multiples accessoires qui ont été créées par des accessoiristes spécifiquement pour un type de vélo pliant, mais sans homologation ou autorisation spécifique (sacoches, support de siège enfant, etc.). Nous recommandons dans tous les cas de vérifier l’homologation, notamment en ce qui concerne les porte-bébés et autres systèmes de transport d’enfant sur un vélo pliant.

Voir la gamme Vélo pliant Cyclable