A quoi sert un vélo pliant ?

Les vélos pliants  font partie de ces gammes qui ne cessent de progresser, comme l’indiquent les chiffres de l’évolution du marché du cycle en 2017. Le vélo pliant est la deuxième catégorie de vélos, après le vélo électrique, qui connait une forte évolution, que ce soit en termes de volume ou de valeur.

Le vélo pliant d’entrée de gamme laisse la place au vélo pliable de haute qualité, durable dans le temps.

Chiffre des ventes de vélos en France 2018 - focus sur vélo pliant

Le vélo pliant permet de faire des trajets porte à porte en évitant de marcher et simplifie les correspondances entre deux modes de transport en commun. Pour ceux qui ont du relief sur leur trajet, il permet de rouler en descente, et d’utiliser un bus ou un métro pour remonter.

Il constitue ainsi une vraie solution de mobilité dans de nombreuses situations, et son usage se répand à travers tous les âges, de 20 à plus de 75 ans.

Mais pourquoi choisir un vélo pliant ?

Les différents usages du vélo pliant

Le vélo pliant a la propriété de se faire tout petit lorsqu’on le range chez soi ou quand on le transporte dans un métro ou un bus… et pourtant à l’arrivée, il se transforme à nouveau en vrai vélo !

Il a donc deux fonctions essentielles : porter le cycliste et être transporté facilement. Le pliage se fait en quelques secondes pour un vélo pliant et en quelques minutes pour certains vélos démontables.

Autant dire que sur un trajet quotidien en milieu urbain ou sur des trajets interurbains, pour celles et ceux qui ont besoin d’emprunter plusieurs modes de transport, le vélo de ville pliant répond pleinement à ces contraintes de multimodalité.

Et pour ceux qui ont du relief sur leur trajet, le vélo pliant électrique apporte une excellente solution. La technologie évoluant chaque année, ce mode de transport continuera de progresser, en particulier dans les grandes métropoles.
Mais le vélo pliant ne se cantonne pas à la ville : il est aussi le meilleur ami du touriste multimodal, qui souhaite partir léger et serein à l’autre bout du monde. Il existe donc autant de types de vélos pliants que d’utilisations : ville, électrique, trekking, etc.

En savoir plus sur les usages et avantages du vélo-pliant

Cycliste qui sort d'un tram avec son vélo pliant déplié

Intermodalité : combiner le vélo pliant et les autres moyens de transport

Dans la plupart des cas, le vélo pliant, une fois plié et rangé dans son sac de transport, est considéré comme un simple bagage à main. On peut donc l’emmener à peu près partout avec soi.

Un petit tour d’horizon des services de transport en commun des principales villes françaises, ainsi que des compagnies ferroviaires et des compagnies aériennes permet de voir que le vélo pliant est plutôt bien accueilli partout, sous réserve qu’il soit bien plié et conditionné dans une housse de transport.

Dans le cas d’une utilisation régulière avec les transports en commun, la compacité est le premier critère du cycliste, qui se tournera vers un ultra-compact, tel le Brompton. Alors que pour un transport en voiture ou en camping-car, l’encombrement global du vélo est moins important.

En savoir plus sur le vélo-pliant en train, en bus, en métro, en avion, en bateau

Vélo pliant repliée et rangé dans le coffre d'une mini-voiture

Comment porter, ranger et transporter son vélo pliant ?

Le critère de la portabilité d’un vélo pliant ne doit pas être le seul quand on choisit un vélo qui va nous suivre partout… et pourtant il est très important.

En magasin, lors de l’achat, il convient de prendre le temps d’essayer le vélo mais aussi de faire l’apprentissage du pliage/dépliage et de tester le portage entre différents modèles. Il faut aussi bien partager avec le vendeur les contraintes du quotidien afin qu’il vous conseille.

Il est aussi nécessaire de bien prendre en compte le choix de l’équipement : plus le vélo est équipé, plus il est lourd : il faut se poser les bonnes questions : quels sont les équipements dont vous ne pourrez pas vous passer (garde-boue, porte-bagages, éclairage, etc.) ? Quels sont ceux dont l’utilité est secondaire ?

Enfin, il convient donc d’aller plus loin que la lecture de la fiche technique du vélo, qui affiche toujours logiquement le poids avec équipement minimal.

En savoir plus : Transporter et ranger son vélo pliant

Cycliste qui porte son vélo pliant Brompton plié par la selle

Quelles sont les limites du vélo pliant

Le vélo pliant, du fait de sa conception, répond parfaitement à certains besoins, mais trouve ses limites dans certaines utilisations.

L’essentiel est de bien analyser les inconvénients du vélo pliant : par exemple la stabilité et le confort qui peuvent être moindre par rapport à un vélo classique, et qui se solutionnent facilement grâce au changement de certains composants ou à l’adaptation de l’ergonomie du vélo.

Toutes les questions liées à durée de garantie du vélo et de ses pièces sont à se poser en amont de l’achat : un vélo pliant est particulièrement sollicité à tous les éléments charnière. Il faut donc s’assurer de choisir un vélo pliant de qualité, même si l’investissement est supérieur à celui d’un vélo classique de même gamme. C’est l’assurance de pouvoir compter sur son vélo pliant très longtemps.

En savoir plus : Pallier aux inconvénients d’un vélo pliant

Voir la gamme Vélo pliant Cyclable