Rouler à vélo quand on est une femme senior

Rouler à vélo quand on est une femme senior

Le vélo est idéal pour toute femme senior qui souhaite rester pleinement active. Sport porté par excellence, puisque le fait d’être assis sur la selle fait que les jambes ne supportent pas le poids du corps. Le vélo permet d’avoir une activité physique régulière et modérée pour les femmes à partir de 60 ans.

Le vélo permet aux femmes de rester en forme et en meilleure santé plus longtemps.

Sans forcément prendre cette activité physique comme un sport, les femmes peuvent continuer à utiliser le vélo simplement pour aller chercher le pain ou aller faire des courses. Cette activité, si tant est qu’elle soit régulière, sera suffisante.

Jusqu’à quel âge une femme peut-elle faire du vélo?

Nous avons tous en tête une grand-mère ou une voisine qui a roulé à vélo jusqu’à 90 ans, voire plus. Nous la regardions pédaler tranquillement, les yeux écarquillés de voir une femme si âgée enfourcher sa bicyclette tous les matins. La période de sénescence n’interdit donc pas l’usage du vélo !

Ainsi, les femmes, comme les hommes, peuvent pratiquer le vélo longtemps. Tout comme la marche et la natation, le vélo sont parmi les sports que l’on peut pratiquer jusqu’à un âge avancé en suivant quelques conseils essentiels.

Il ne faut pas sous-estimer un check-up complet chez le médecin généraliste. Celui-ci vérifiera si la condition physique est bonne et si la récupération (par Electro cardiogramme-ECG) permet de pédaler en toute sécurité.

Et si l’on ne se sent pas à l’aise pour (re)monter en selle, il suffit de passer par l’une des nombreuses vélo-écoles qui existent en France afin de se faire conseiller en douceur et progressivement sur plusieurs séances par un spécialiste, cycliste et pédagogue.

Femme senior roulant sur un vélo avec panier

Le vélo réduit les risques de maladies des femmes senior

Le vélo est une excellente prévention de l’ostéoporose : une femme ménopausée subit une réduction de la densité osseuse.

Même si l’on peut contrer cet effet de l’âge par des traitement hormonaux de substitution, le sport et notamment le vélo permettent de limiter les risques liés à l’ostéoporose : il maintient une masse musculaire qui prévient les fractures, il fait travailler l’équilibre (et permet de limiter les chutes, fréquentes chez les femmes à partir de 65-70 ans).

Le vélo permet de reconstituer ou de maintenir une masse musculaire correcte. Il fait travailler tous les muscles de façon complète, au rythme du cycliste et il limite la prise de poids.

Les articulations sont sollicitées en douceur, contrairement à d’autres sports qui peuvent avoir tendance à les malmener et qui sont parfois à éviter pour les seniors ; ainsi, la pratique du vélo limite l’arthrose ; d’ailleurs, les kinésithérapeutes utilisent souvent le vélo elliptique pour soigner les femmes atteintes d’arthrose.

Le vélo favorise l’endurance et diminue les maladies cardiovasculaires : selon une étude de l’Université de Glasgow (mars 2017), la pratique quotidienne du vélo diminue de 41% le risque de mourir prématurément (notamment de maladies cardiovasculaires) ; il contribue aussi à maintenir une bonne capacité pulmonaire.

Bien vieillir à vélo

Quelques conseils essentiels sont à respecter pour profiter du vélo tout en prenant de l’âge en tant que femme :

Que l’on ait l’habitude de rouler régulièrement à vélo ou que l’on se remette en selle, il faut savoir écouter les signaux de son corps et savoir mettre son allure au métronome de son corps.

Si on a subi des blessures anciennes, il est important d’être particulièrement attentif à ces zones qui ne doivent en aucun cas souffrir de l’activité physique. En cas d’inconfort ou de douleur, il ne faut pas hésiter à réduire la vitesse, voire à repasser par la marche.

Le réglage du vélo est primordial. Un bon vélociste est attentif à la posture du cycliste et saura précisément régler la hauteur de la potence et de la tige de selle et l’inclinaison du cintre et de la selle. Un inconfort dans les genoux, ou au niveau des jambes, notamment si le ressenti est unilatéral, est souvent dû à un mauvais réglage de la selle, qui se corrige très facilement.

Il est indispensable de bien utiliser les vitesses en cas de dénivelé important afin de pouvoir mouliner ; en cas de difficulté à passer les vitesses, il suffit d’adopter un vélo avec moyeu à vitesses intégrées type Shimano Nexus, qui permet de les passer même à l’arrêt. Certains systèmes permettent même un passage de vitesses automatique, comme la boîte de vitesses SRAM Di2 ou le boîtier automatique NuVinci.

Et pourquoi ne pas se mettre au vélo électrique ? Il existe des vélos électriques pour les femmes, avec une géométrie de cadre permettant d’enjamber facilement le vélo. Cette assistance permettra de ne pas forcer tout en allant toujours plus loin ou de pouvoir monter les côtes sans difficulté.

Femme senior roulant sur un vélo électrique

En couple, le vélo à assistance électrique permet aussi de mettre l’homme et la femme au diapason afin de rouler ensemble au même rythme, toujours sans dépasser ses limites.

Rouler avec des compagnons de route ou de voyage est toujours plus convivial ! De nombreux forums et blogs de voyage à vélo existent sur internet, il est facile de se mettre en contact, voire de faire des rencontres le long des voies vertes ou véloroutes. On voit de plus en plus de femmes sur les véloroutes, seules ou accompagnées ; débuter le cyclotourisme à 60 ans, c’est possible !

Femme senior : comment se remettre en selle ?

Après une longue période d’inactivité, par exemple après une blessure, il est nécessaire de prendre son temps et de savoir bien écouter son corps pour la reprise.

Les médecins ont remarqué que la reprise d’une activité physique influe sur de nombreux paramètres (forme générale, nutrition, mental, etc.), et n’a que des avantages.

Pour se remettre en selle sereinement, nous conseillons :

  • De choisir un vélo adapté : un vélo femme à l’enjambement bas, au cadre type col de cygne, facilitant le passage de la jambe sans risquer de déséquilibre à l’arrêt. Ce vélo doit être essayé avant l’achat. Il est indispensable que la femme qui l’essaie le trouve confortable et qu’elle s’y sente bien. Un vélo de ville pour femme, aux pneus ballons est souvent celui sur lequel une femme senior sera la plus à l’aise.
  • De se mettre en selle sur un terrain parfaitement sécurisé, éventuellement accompagné (piste cyclable, véloroute, chemin ou route peu fréquentée) pour reprendre progressivement confiance.
  • D’éviter tout effort violent, comme par exemple les dénivelés importants, le vélo par forte chaleur, etc.
  • De porter un casque de vélo ; aujourd’hui les fabricants proposent des modèles vraiment adaptés aux femmes en termes de design et de forme. Le casque doit être correctement posé sur la tête et avec la jugulaire bien ajustée.
  • De suivre les conseils de son vélociste et choisir un antivol de haute qualité pour éviter le vol. Il est particulièrement décourageant de voir son projet vélo anéanti par un vol.

Femme senior près de son vélo en ville

Les bienfaits du vélo pour les femmes senior

Acheter un vélo femme, c’est un excellent investissement pour ralentir le vieillissement et se sentir plus longtemps en forme ! Outre tous les nombreux avantages santé du vélo pour les femmes à partir de 60 ans, le vélo apporte d’autres avantages non négligeables.

Le vélo donne une certaine liberté aux femmes du 3ème âge et une vraie confiance en soi : que ce soit en ville ou à la campagne, il confère une belle autonomie y compris à celles qui n’ont pas le permis de conduire ou de voiture à disposition.

Il permet d’aller loin et de ne pas dépendre des transports en commun. Pour des femmes qui ont des problèmes de santé au niveau des genoux, et qui souffrent en marchant, le vélo peut être un vrai soulagement.

Le vélo limite le stress ; comme toute activité sportive, il favorise le sentiment de bien-être.

  • Instagram
  • YouTube