Quelle est la meilleure transmission pour un vélo pliant ?

La transmission consiste à transmettre un mouvement mécanique d’un point à un autre ; en termes techniques, la transmission dans le domaine du cycle évoque le mode de vitesses sur un vélo. La transmission peut être à dérailleur externe ou avec une boîte de vitesses. Parallèlement, le vélo peut être équipé d’une chaîne, d’une courroie ou d’un cardan.

Le choix du nombre de vitesses est important et dépend toujours de l’utilisation que l’on a de son vélo. Le niveau de gamme choisi influe aussi sur la facilité à gravir des pentes à forte déclivité : on montera plus facilement avec un vélo moyen-haut de gamme puisque les composants choisis par la marque seront d’un niveau supérieur.

Quelle est la transmission la plus adaptée sur un vélo pliant ?

  • Pour un vélo urbain, on conseillera en priorité de choisir une boîte de vitesses (dans ce dernier cas, le développement est plus important, ce qui permet d’avoir un vélo plus polyvalent). Un vélo pliant Nexus sera tout à fait adapté : on peut passer les vitesses à l’arrêt.
  • Pour un vélo pliant de ville, on peut aussi choisir un dérailleur externe 7 ou 8 vitesses, ce qui est tout à fait suffisant sauf si le cycliste doit affronter de forts reliefs, et dans ce cas, un double plateau s’impose.
  • Pour un vélo pliant loisirs : pour la promenade ou la petite randonnée, cela dépend aussi du dénivelé : pour des sorties en milieu plat et vallonné léger, un vélo pliant avec 8 vitesses conviendra.
  • Pour un vélo pliant randonnée, il vaut mieux miser dès le départ sur un double plateau ; chez Tern, on a des vélos pliants avec 27 vitesses et des boîtes SRAM DualDrive (association d’un dérailleur et d’une boîte de vitesses), donc beaucoup de possibilités. Sans double plateau, il faut vérifier la cassette arrière afin d’étudier les plages de développement.
  • Comme sur n’importe quel vélo : plus on a un dérailleur fiable et précis, plus il est simple de passer les vitesses et d’aborder un relief important.

Focus sur dérailleur vélo pliant

Pourquoi choisir un vélo pliant sans chaîne ?

Sur un vélo pliant sans chaîne, il faut savoir que la transmission se fait par courroie ; ainsi, le vélo pliant possède peu de vitesses, ce qui est relativement limitant. Il est donc à réserver sur des trajets plats ou avec peu de relief.

La transmission par courroie existe depuis longtemps sur les voitures et les motos, et gagne à être développée sur les vélos. Ses points forts :

  • Nécessite moins d’entretien qu’une chaîne classique
  • Empêche le déraillement
  • Evite la salissure par graisse
  •  Permet de rouler en silence

Vélo pliant poussé par une femme

Quels sont les avantages d’un vélo pliant à cardan ?

Le cardan est une sorte d’arbre de transmission qui remplace la chaîne et les pignons ; on retrouve donc des avantages similaires au vélo pliant courroie.

Un vélo pliant cardan permet d’obtenir un développement important et un entretien moindre puisque toute la partie mécanique est isolée à l’intérieur du moyeu. Ainsi, il n’y a plus de risque de trace de graisse lorsqu’on plie son vélo et qu’on le range dans sa housse… enfin, lorsqu’on le teste, c’est le silence à l’utilisation, qui le caractérise.

Il existe aussi des vélos électriques pliants sans chaine, avec un montage cardan, dont la transmission s’effectue aussi avec une boite de vitesses Nexus. Le poids est légèrement supérieur mais le confort et la fluidité d’utilisation sont à mettre en avant.

Vélo pliant cardan

Comment rajouter des vitesses sur un vélo pliant ?

Il est possible de rajouter des vitesses sur certains types de vélos pliant, en particulier sur le Brompton. Deux possibilités :

  • On peut changer : en mettant un plateau 44 dents ou 54 dents, on gagne en développement
  • On peut rajouter des pignons ; l’excellent blog cyclodonia donne des tutoriels complets, comme par exemple pour monter un kit 3 pignons sur un vélo pliant Brompton :
  • On peut mettre un triple pignon Schlumpf.

D’autres solutions existent, telles le Speed drive, local drive, etc. : toutefois, il faut être conscient que ce type de modification oblige à refaire le filetage du boitier de pédalier, ce qui est une opération irréversible, donc risquée.