Ergonomie et vélo pliant

La question de l’ergonomie et du confort doit se poser dès le premier essai du vélo : est-ce que la construction du cadre transmet des vibrations ? Est-ce que le poste de pilotage est à la bonne hauteur ? Est-ce qu’on se sent bien quand on pédale ?

Et plus spécifiquement, il faut se poser les bonnes questions et absolument essayer plusieurs modèles de vélos pliants, en particulier si on a des contraintes physiques particulières (personne de petite taille, personne de grande taille, personne avec un fort poids, etc.).

La base du vélo pliant doit accepter ces contraintes et des accessoirisations spécifiques pourront permettre de résoudre certaines difficultés.

Deux femmes roulant sur des vélos pliables

Quelle position sur un vélo pliant ?

Il faut être attentif à ne pas choisir un vélo pliant avec comme unique critère de choix la compacité : les « vélos pliants en portefeuille » avec de toutes petites roues sont effectivement très compacts mais pas forcément très confortables à rouler (voir les différents types de vélos  et les différents types de pliages.

 

Gros plan sur selle de vélo pliant

Mais l’empattement, c’est-à-dire la distance entre les appuis du vélo au sol, détermine la position de l’utilisateur et elle n’est donc pas modifiable.

Les marques de vélo pliant qui assurent une véritable qualité, comme Brompton, Tern ou Dahon travaillent à conserver une ergonomie semblable à celle qu’un cycliste peut avoir sur un vélo classique. En effet, sur ces marques, la distance moyeu roue avant/roue arrière est quasiment la même que sur un vélo classique, et la distance selle-cintre est aussi égale à celle d’un vélo classique. Ainsi, le cycliste est dans une position optimale pour pédaler confortablement.

Sur d’autres marques, par contre, on observe parfois que le cycliste semble « ramassé » sur lui-même, penché sur les pédales, dans une position complètement inconfortable pour rouler.
Ainsi, on ne rappellera jamais assez qu’il est essentiel d’essayer avant de réaliser un investissement dans un vélo pliant.

Vélo pliant pour femme

En termes de vélos pliants, il n’existe pas de cadre spécifique pour les dames. En terme de géométrie, le vélo pliable à enjambement le plus bas est conçu par Gitane ; c’est un vélo compact mais qui n’est pas fait pour être plié au quotidien ; il tient plus dans la catégorie des mini-vélos et convient donc plutôt pour un usage occasionnel.

Dans toutes les autres marques de vélo pliant, ce sont des cadres mixtes qui sont proposés, et toujours dans une taille unique (contrairement aux vélos classiques, qui proposent différentes tailles de cadre, en fonction de la taille du cycliste et de son entrejambe).

Jeune femme sur un vélo pliant à l'arrêt

Par contre, sur un vélo pliant, il est très simple de régler la hauteur de la tige de selle. Globalement, le vélo est sensiblement plus compact qu’un vélo classique, ce qui explique qu’il s’adapte à toutes les tailles. Par exemple, un enfant peut monter sur un vélo pliant dès l’âge de 10 ans environ, dès lors qu’il est spécifiquement réglé à sa taille et surtout à son envergure (distance selle/potence).

Vélo pliant pour les personnes de petite taille

Les marques ne communiquent pas toutes sur la taille minimale du cycliste, mais globalement, les vélos pliants sont adaptés en moyenne pour des personnes à partir de 1.45 m.

Tableau comparatif tailles minimales vélos pliants

Tableau comparatif tailles minimales des vélos pliants

Vélo pliant pour les personnes de grande taille

Pour les plus grands, le choix d’un vélo pliant n’est pas toujours aisé ; les forums spécialisés regorgent d’ailleurs de fils de discussion en ce sens avec le partage de conseils pour le choix d’un vélo pliant pour personne mesurant au-delà d’1.90 m, et pour adapter celui-ci au mieux au cycliste.

Ainsi, pour chaque marque, une taille maximale est définie par le fabricant.

Les tailles maximales du cycliste pour les principales marques de vélo pliant

Tableau comparatif tailles maximales des vélos pliants

Tableau comparatif taille maximale vélo pliant

Comment adapter un vélo pliant à un cycliste de grande taille ?

Il n’existe pas de vélo pliant spécialement pour les grands ; par contre, quelques solutions techniques permettent d’adapter le vélo pliable aux plus grands :

  • Préférer les vélos pliants avec des roues de 24 ou 26 pouces : le cycliste aura une position moins « ramassée » sur lui-même et il aura plus de plaisir à rouler (chez Tern, les modèles comme le Node et l’Eclipse sont conçus pour des personnes mesurant jusqu’à 1.95 m).
  • Sur un vélo Brompton, privilégier le guidon H et la tige de selle allongée (qui mesure 59.6 cm contre 53.6 cm pour la tige de selle standard) ou même la tige de selle télescopique (71 cm).
  • Chez Tern, la tige télescopique permet de gagner jusqu’à 9 cm par rapport à la tige de selle standard. Au niveau de la colonne de direction, la marque a développé différentes longueurs de colonne de direction, allant de 290 mm (celle utilisée sur les Eclipse) à 350 mm (utilisée sur nos modèles Link D8 et D7i), avec 2 angles différents (6 et 12 degrés, angle calculé par rapport au tube de direction). Enfin, la potence ajustable Andros est un vrai plus !
  • Sur un vélo Strida, choisir l’option GG (ou Grand Guidon) qui mesure 12 cm de plus que le classique.

Dans l’idéal, en magasin, il est intéressant de pouvoir essayer plusieurs vélos montés de façon différente (en particulier au niveau de la potence et de la tige de selle), de façon à pouvoir juger lequel est le plus adapté par rapport à sa taille.

Comment assurer un réglage parfait pour une personne entre deux tailles ?

Pour une personne entre deux tailles, il existe aussi des astuces afin de répondre à leurs besoins.

Prenons l’exemple du vélo pliant Brompton : certaines personnes hésitent entre la tige de selle +6cm (trop basse) et la télescopique (trop haute). Une solution existe : il suffit de retourner le pentaclip, c’est-à-dire le bloc de fixation de la selle. En positionnant la selle sur le haut du pentaclip et en le montant au maximum de sa possibilité sur la tige de selle, cela permet un gain de quelques millimètres.

Vélo pliant pour les personnes avec un fort poids

Selon les marques et les modèles, les charges utiles sont différentes sur les vélos pliants. C’est une mention qui est généralement indiquée sur le site des fabricants dans les spécificités techniques.

La charge utile représente bien le poids total transporté sur le vélo (soit le poids du cycliste plus d’éventuels chargements transportés sur le porte-bagages ou à l’avant dans un panier ou un cabas).

Tableau comparatif charge utile vélo pliant

Tableau comparatif des charges utiles sur vélos pliants