Quelle fourche pour un vélo à assistance électrique ?

La fourche est un élément qui retient l’attention lors du choix du vélo. Elle s’intègre dans un tout qui compose le VAE. Au-delà des promesses offertes par une fourche suspendue – qui promet des fonctions supplémentaires de la part du vélo, à condition de bien orienter son choix – certaines fourches rigides peuvent être un choix plus judicieux pour l’utilisation quotidienne d’un vélo à assistance électrique.

Quelles fourches de VAE existe-il ?

Un vélo électrique peut être équipé par un de ces 4 types de fourches :

  • Fourche rigide en aluminium
  • Fourche rigide en acier
  • Fourche rigide en carbone
  • Fourche suspendue

Les fourches rigides en aluminium équipent de nombreux vélos électriques urbains. Leur conception simpliste, l’absence d’entretien et le côté épuré de leur design en sont les principaux avantages.

Les fourches rigides en acier, même si elles ont pour avantage d’être plus confortables que les modèles en aluminium, équipent rarement les vélos à assistance électrique.  Leur flexibilité ne permet pas d’avoir une conduite rassurante, notamment lors de freinages d’urgence.

De plus en plus de vélos sont équipés d’une fourche rigide en carbone.  Ces fourches légères et rigides équipent des vélos à vocation sportive : vélos de route, vélos urbains légers et vélos de randonnée. Le carbone présente l’avantage d’être plus robuste pour un poids plus contenu.

Compte tenu des besoins de confort sur un vélo de ce poids et allant jusqu’à 25 km/h, les fourches suspendues équipent la grande majorité des modèles. De nombreuses variantes, notamment sur les réglages et le débattement offert existent, en fonction des utilisations et du prix final du vélo.

Quels sont les avantages d’une fourche suspendue pour un vélo électrique ?

La fourche suspendue est souvent décriée et discriminée lors de l’acquisition. La plupart des vélos (et pas seulement électriques) en sont équipés, y compris des vélos dont le prix est inférieur à 150€. La médiocrité de ces fourches à bas prix a fait leur mauvaise réputation, à tort.

Les fourches suspendues équipant des vélos électriques, compte tenu du poids de l’ensemble, sont obligatoirement des modèles dimensionnés pour affronter l’utilisation pour laquelle ils sont prévus.

Les vélos électriques équipés de fourches suspendues sont plus faciles à conduire.

L’effet ressort de la fourche, lorsqu’elle est bien réglée, agit comme une assistance de la direction, la rendant plus souple et plus facile. Lors d’un freinage brusque, la fourche absorbera le choc, évitant que les bras du cycliste encaissent la totalité du mouvement. Les freins d’un vélo électrique se doivent d’être particulièrement efficaces, et l’amorti d’une fourche suspendue sera très appréciable en cas de freinage d’urgence.

La suspension permet également de soulager la conduite lorsque le revêtement de la route ou du chemin est altéré, ou trop rocailleux :

  • Pavés
  • Nids de poule
  • Bitume en mauvais état
  • Chemin de cailloux
  • Trottoirs et bateaux

Vélo électrique Moustache en plein saut dans la forêt

Les fourches suspendues se différencient par plusieurs paramètres mécaniques :

La taille des plongeurs :

Variant des 28 à 32 mm pour la plupart des vélos à assistance électrique, ils vont influer sur la rigidité de l’ensemble. Les fourreaux, accueillant les plongeurs, sont dimensionnés en conséquence.

Ces plongeurs peuvent être revêtus de traitements améliorant le fonctionnement de la suspension et protégeant l’hydraulique essentielle à son fonctionnement.

Le mécanisme de suspension va différer en fonction de la gamme de la fourche. On trouve à ce jour des suspensions :

  • A élastomère
  • A ressort
  • Hydro-pneumatique

Les fourches hydro-pneumatiques, bien que nécessitant une maintenance périodique, sont à ce jour celles qui apportent la meilleure qualité de suspension.

L’entraxe

Directement lié à la taille de l’axe de roue, sa largeur, et son épaisseur, influeront sur la rigidité de l’ensemble. On trouve aujourd’hui des axes traversant sur de nombreux vélos électriques sportifs.

Les matériaux utilisés

Les fourches équipant les vélos à assistance électrique sont toutes faites de composants en aluminium et de ses dérivés. Certaines fourches présentent toujours quelques composants en acier, notamment le pivot de direction, sur des modèles d’entrée de gamme.

En utilisation VTT, une fourche suspendue est obligatoire, afin de tirer le meilleur parti de son vélo sur les chemins, qu’ils soient roulants ou cassants. Les fourches équipant les VTT  sont solides, étudiées pour pouvoir encaisser de fortes sollicitations et offrent de nombreux réglages, parmi lesquels :

  • Compression
  • Détente
  • Rebond
  • Vitesse de retour

Une fourche rigide est-elle confortable sur un vélo à assistance électrique ?

De par leur conception monobloc, les fourches suspendues ne sont pas les plus confortables. Mais elles peuvent représenter une alternative pour qui ceux qui souhaitent privilégier certains critères d’utilisation et de fonctionnement.

Une fourche rigide est souvent montée sur un vélo pour son design épuré, notamment sur les VAE urbains et les vélos électriques sportifs.

Alliée à une monte de pneus larges gonflés à basse pression (type Balloon Bikes), une fourche rigide ne sera pas inconfortable, puisque les pneus se chargeront d’amortir l’ensemble. Un montage comme celui-ci permettra d’avoir une direction précise et réactive, tout en allégeant l’avant du vélo. En revanche, ne pas voir une dégradation du revêtement et ne pas l’anticiper peut mener à une perte de contrôle du VAE, ou occasionner l’apparition de douleurs dans les avant-bras.

Lorsqu’un vélo est équipé d’une fourche rigide,  il est impératif de vérifier le revêtement sur lequel le vélo va rouler.

Les fourches suspendues montées sur les vélos à assistance électrique étant de plus en plus techniques et nécessitant par conséquence de l’entretien, les fourches rigides permettent d’avoir un vélo plus simple.

Si l’on souhaite pratiquer la randonnée à vélo à assistance électrique, la fourche rigide peut être un atout puisqu’elle est souvent pourvue d’œillets de fixation de porte-bagages.

Les fourches en aluminium et en carbone se différencient par leur poids. Une fourche en carbone sera en moyenne 30% plus légère qu’un modèle en aluminium, et légèrement plus rigide. Les fourches en carbone équipent généralement les VAE sportifs, dont le poids du cadre et des composants est déjà contenu pour une question de performance.

Quelle fourche choisir en fonction de mon utilisation ?

Tester les deux solutions est fortement recommandé et permettra d’affiner son choix en essayant le vélo sur différents revêtements. La fourche suspendue sera dans tous les cas de figure un gage de confort et de souplesse de conduite.

La fourche rigide est à proscrire si on prévoit d’utiliser son vélo, même occasionnellement, sur des chemins.

L’utilisation d’une fourche rigide est envisageable si l’on cherche :

  • La simplicité d’utilisation et d’entretien
  • La légèreté
  • Des fixations de porte-bagages de randonnée

 Cyclistes se reposant sur les berges du Rhône