« Voir et être vu » : un enjeu fondamental pour la sécurité du cycliste

L’éclairage vélo est un accessoire de sécurité indispensable au cycliste. Les éclairages assurent votre visibilité à vélo, avec tous les éléments de signalisation utiles : les catadioptres (ou réflecteurs), les vêtements et accessoires vélo rétroréfléchissants. On parle d’éclairage actif pour les dispositifs qui produisent de la lumière et d’éclairage passif pour ceux qui renvoient la lumière dirigée sur le vélo (celle des phares des véhicules).

Il y a un double enjeu pour la sécurité du cycliste : bien voir quand la lumière naturelle vient à manquer et être vu par les autres usagers de la route (autos, motos et piétons), de nuit comme de jour.

Il faut bien rappeler que les éclairages font partie des accessoires obligatoires à vélo.

Lire la suite
Eclairages

Tous les éclairages vélo Cyclable


Quels sont les éclairages obligatoires à vélo ?

Les articles R313-4-5 du Code de la route fixent la règlementation en matière d’éclairage vélo. Plusieurs obligations s’imposent au cycliste qui roule la nuit « ou le jour lorsque la visibilité est insuffisante ». L’équipement du vélo doit comprendre :

  • Un éclairage avant : une lumière jaune ou blanche « non éblouissante » ;
  • Un éclairage arrière : une lumière rouge « nettement visible ».

Si une remorque cache la visibilité de votre feu arrière vélo, vous devez l’équiper d’un éclairage (deux si la largeur de la remorque dépasse 1,30 m).

Concernant l’éclairage passif, la législation impose d’utiliser plusieurs réflecteurs quand les conditions le demandent (la nuit, sous la pluie, dans la brume ou le brouillard). Voici les catadioptres obligatoires selon les articles R313-18-19-20 du Code de la route :

  • Un catadioptre visible de l’avant (blanc) ;
  • Un ou plusieurs catadioptres visibles de l’arrière, sur le vélo ou sur la remorque (rouge) ;
  • Des catadioptres visibles sur les côtés (orange) ;
  • Des catadioptres intégrés aux pédales (orange).

Tout défaut en matière d’éclairage actif ou passif expose le cycliste à une amende (contravention de 1ère classe). Si l’obligation légale se limite à certaines conditions de circulation (nuit et mauvais temps), on encourage l’utilisation des éclairages vélo plus largement. Les lumières du vélo sont toujours utiles en plein jour pour circuler sereinement. Les meilleurs modèles prévoient un mode feu de jour spécifique.

On conseille aux vélotafeurs de bien s’équiper et de toujours faire suivre leurs éclairages pour palier tout imprévu – un orage soudain, un trajet retour tardif, un détour qui passe sous un tunnel…

Comment choisir son éclairage vélo ?

Fixation, alimentation, autonomie, puissance, modes d’éclairage… De nombreuses caractéristiques sont à examiner pour bien choisir son éclairage vélo. Nous détaillons au maximum ces données sur nos fiches-produits pour vous permettre de bien comparer les modèles.

Vous entendez souvent parler de lumen (lm) et de lux (lx) à propos des phares et des feux arrière vélo. Ce sont les unités de mesure les plus intéressantes pour apprécier les performances d’un éclairage. Le lumen quantifie le flux lumineux (la puissance de la source lumineuse), quand le lux mesure l’éclairement lumineux sur une surface. Les fabricants peuvent fournir des indications supplémentaires, comme une description du faisceau de lumière (portée, profondeur, direction, concentration, angle d’ouverture).

Les lampes vélo se classent en différentes catégories, selon le mode d’alimentation :

  • Éclairage vélo électrique sur batterie VAE ;
  • Éclairage sur dynamo ;
  • Éclairage avec batterie rechargeable (sur prise électrique ou port USB) ;
  • Éclairage à piles.

Quel éclairage pour quelle pratique ?

Pour choisir un éclairage conforme à sa pratique, on regarde principalement la puissance lumineuse, mais pas seulement. Pour les sorties d’entraînement sur route, le poids de l’objet est aussi intéressant – le kit d’éclairages Knog le plus léger pèse 34 grammes ! La facilité de recharge est un point important pour le vélotaf au quotidien : vous pouvez privilégier des feux avant et arrière rechargeables par USB pour les alimenter au bureau. Pour le voyage à vélo, un éclairage autonome branché sur dynamo paraît un bon choix.

La puissance lumineuse est déterminée par vos habitudes à vélo. Si vous roulez dans un environnement urbain toujours bien éclairé, un feu avant de 15-20 lumens et un feu arrière de 10 lumens peuvent suffire. Vous pouvez augmenter la puissance sur les routes secondaires et dans les zones périurbaines moins bien couvertes par l’éclairage public – jusqu’à 250 lumens à l’avant et 100 lumens à l’arrière. En vélo route, on insiste sur la visibilité de loin, avec des feux de jour clignotants qui produisent jusqu’à 800 lumens (avant) et 300 lumens (arrière). Pour les sorties nocturnes, les éclairages VTT sont les plus puissants (au-delà de 1 000 lumens).

Les meilleurs éclairages vélo ville sur Cyclable.com

Cyclable propose des éclairages vélo qui utilisent les meilleures technologies des marques de référence : Busch & Müller, Knog, Lezyne, Spanninga, Supernova… Tous nos modèles sont 100% étanches (norme IPX7). Ils intègrent une ou plusieurs LEDs haute performance, qui sont associées à des éléments d’optique haute précision. L’objectif est de produire une lumière brillante et homogène, avec un faisceau optimisé selon la pratique. Il peut couvrir la largeur de la route, se concentrer sur le champ qui se déroule devant la roue avant ou chercher plus de profondeur.

Cyclable vous présente les dernières innovations en matière d’éclairage vélo. Nous proposons des feux arrière avec fonction feu stop et des phares avec de multiples modes d’éclairage. La lampe arrière Lezyne Laser Drive trace des lignes laser latérales qui invitent l’automobiliste à marquer un écart quand il dépasse. Découvrez aussi les cintres et tiges de selle LightSkin, qui intègrent directement les LEDs à l’intérieur de leur corps aluminium, pour une finition élégante de votre vélo de ville.

Pour aller plus loin, consultez le rayon Cyclable dédié aux vêtements et accessoires haute visibilité (pinces pantalon, clips pour rayons, écarteurs de danger, housses de sac, brassards et gilets réfléchissants).