Les vélos à assistance électrique pour la randonnée

Le vélo électrique permet de rouler au-delà des paysages habituels. Que l’on soit néophyte ou habitué à avaler les kilomètres. Le vélo électrique de randonnée va au-delà des utilisations quotidiennes et de loisirs, et offre de nouveaux horizons. Les nouveaux composants et la performance des batteries récentes permettent de fabriquer des vélos capables de découvrir des zones jusqu’à présent inaccessibles en vélo non motorisé, en itinérance, et sur de longues distances.

Des vélos électriques qui réduisent les distances qui nous séparent

Lorsqu’on parle de vélo électrique, on pense souvent à la vitesse à laquelle ils roulent. Cette vitesse, consécutive du mode d’utilisation du cycliste, est en général utilisée pour couvrir une distance plus rapidement. En vélo de randonnée électrique, l’utilisation de l’assistance se fera différemment : le moteur et la batterie sont ici présents pour emmener le cycliste, sa monture et son chargement plus loin.

Peu importe la vitesse, puisque dans le voyage à vélo, c’est la lenteur qui définit la beauté des paysages et fait devenir l’itinéraire, une aventure. Le principal, c’est d’y aller.

La réticence habituellement rencontrée lorsqu’on s’initie au vélo de randonnée, c’est la difficulté à rouler à un certain rythme, plusieurs heures d’affilée, avec un chargement qui va peser sur le vélo. Parfois aussi, c’est le temps disponible qui va manquer, pour réaliser entièrement une traversée de massif, par exemple. Dans ce cas, la capacité du vélo de randonnée électrique permet de parcourir plus vite une distance, de réduire le nombre de jours nécessaires et le temps mobilisé à la réalisation du parcours.

Le vélo de voyage électrique affranchit l’aventurier de tous ces freins et les itinéraires balisés s’adaptent pour offrir aux randonneurs le support nécessaire à la découverte de nombreuses régions et pays du monde.

Randonneur à vélo en train de monter une cote

Des vélos électriques pour donner vie à vos rêves d’évasion

Sur la carte se situe toujours un endroit par lequel on aimerait faire le crochet. Mais par peur de devoir mettre trop de temps – et mettre ainsi au conditionnel le reste du périple, ou crainte de ne pas y arriver, cet endroit va finir rangé sur la carte des « endroits où on ira la prochaine fois », avec tous les autres…

Le rôle de l’assistance d’un vélo de randonnée électrique est de permettre de passer n’importe quelle pente, et ce quelle que soit sa forme. Il permet de composer des itinéraires sans retenue – mais pas sans détours.

L’esprit du voyage et de l’itinérance ne sont pas dénaturés.
L’assistance équipant ces vélos est étudiée pour compléter l’effort de pédalage du cycliste, et ainsi optimiser l’autonomie du randonneur.

Même les itinéraires de découverte de l’itinérance les plus courants comme la Loire à vélo/Eurovelo 6 présentent des variantes que l’on ne va pas forcément emprunter, par crainte de faire le détour de trop. Le vélo de randonnée électrique permettra dans ce cas de sillonner les recoins les moins empruntés de ces parcours, d’y trouver moins de trafic, et d’arpenter des endroits où peu s’aventurent, rendant l’expérience encore plus complète.

Des itinéraires très vallonnés comme la Grande Traversée de Alpes peuvent paraitre inaccessibles. Même lorsqu’on est endurant, habitué à de longues journées sur le vélo, la montagne, proposant pourtant des paysages uniques, fait souvent rebrousser chemin. Face à ce genre de dilemme, le vélo de randonnée à assistance électrique donne l’assurance de profiter de l’intégralité du trajet, en conservant ses habitudes de randonneur.

Vélo électrique Kalkhoff B10

Un vélo électrique pour voyager loin

Qui veut voyager loin ménage sa monture

 Les vélos électriques de randonnée ont su évoluer avec les technologies. Et leurs normes de fabrication sont drastiques. Au-delà des motorisations dédiées, et des batteries conséquentes proposées par les fabricants, c’est tout un ensemble de pièces qui a été travaillé pour que le vélo convienne au cahier des charges habituel des voyageurs à vélo.

Les géométries – le positionnement

L’ergonomie des vélos de voyage électrique est désormais identique aux vélos de voyages les plus traditionnels, laissant la part belle au confort et à l’efficacité de pédalage, voir aussi « Le cadre d’un vélo électrique ».

L’ensemble moteur – batterie

Les fabricants proposent aujourd’hui des moteurs convenant à la randonnée à vélo. Peu énergivores, ils présentent des couples élevés et s’adaptant aux différentes cadences de pédalage des cyclistes. Les batteries à privilégier pour la randonnée à vélo sont celles présentant une forte capacité, et un mode de recharge rapide. Ce mode permet, en la branchant sur secteur 1H à 1H30 de récupérer plus des deux tiers de la charge de la batterie.

Les accessoires ergonomiques

Des éléments essentiels tels que la selle, la potence et le guidon, sont robustes et ajustables pour respecter les normes en vigueurs, et les habitudes de chacun.

Le chargement utile

Les porte-bagages ont été pensés pour accueillir sereinement des sacoches remplies, sans influer sur le positionnement de la batterie ou le centre de gravité de l’ensemble. Les cadres peuvent accueillir des sacs de bikepacking sans contrainte et des remorques peuvent y être attelées sans encombre.

Les composants de transmission et les roues

Gages de robustesse et de durabilité du vélo, ils sont spécialement étudiés pour leur longévité et pour être facilement remplacés, comme pour tout vélo de voyage. Bien que les moteurs électriques soient souvent équipés d’un seul plateau, les amplitudes de développement proposées sur les vélos électriques de randonnée sont de plus en plus grandes, grâce aux nouvelles normes de cassettes, proposant jusqu’à 11 pignons.

Le freinage

Il est adapté pour supporter le chargement et la vitesse moyenne supérieure à laquelle évolue un vélo électrique, et il est choisi pour nécessiter peu d’entretien.

L’entretien d’un vélo électrique de voyage se fait avec les mêmes outils qu’un vélo non motorisé. Seule la fréquence de l’entretien est un peu plus élevée, compte tenu de la vitesse moyenne du vélo, et de la régularité avec laquelle on l’utilise. En savoir plus sur les freins d’un vélo électrique.

Pour votre prochaine destination vacances, optez pour le vélo électrique

Beaucoup de territoires s’ouvrent au vélo de randonnée à assistance électrique. Les itinéraires de voyage à vélo déjà établis équipent leurs routes et chemins « d’Accueils Vélos », proposant la recharge des batteries et divers services liés à l’utilisation d’un vélo électrique.

Des itinéraires initialement conçus pour le vélo non motorisé, tels que la Grande Traversée du Vercors, se réalisent désormais avec un vélo de randonnée électrique ou un VTT électrique, offrant même des variantes sur asphalte, ou sur chemin, s’adaptant aux envies des randonneurs.

Voyager à vélo assistance électrique, c’est aussi le plaisir du vélo en famille.

 Il existe aussi des vélos électriques pour enfants, leur permettant de parcourir de plus longues distances avec un même effort, et d’évoluer à un rythme quasiment similaire à celui des adultes.

Le transport d’enfants étant facilité par l’assistance électrique, attacher une remorque vélo enfant n’est plus une contrainte lorsque les pentes sont raides, ou que le vent souffle.

Les bons outils pour réussir sa randonnée itinérante en vélo électrique

Comme n’importe quel voyage itinérant, la randonnée à vélo électrique ne s’improvise pas. Définir un champ d’action est impératif. Il est important de savoir d’avance sur quels types de chemins on souhaite rouler et, même si l’autonomie du vélo en offrira toujours plus, quelle distance moyenne on souhaite réaliser quotidiennement.

Les régions les plus adaptées à la randonnée en vélo à assistance électrique sont celles qui disposent déjà d’un maillage de pistes cyclables et de véloroutes dense. Les offices de tourisme, hébergements et prestataires de ces territoires sont habitués à recevoir des cyclistes et ont su mettre en place ces « petits plus » qui permettent d’accomplir une randonnée itinérante sans accroc.

Randonneur à vélo au milieu des vignes

Au-delà du réseau Eurovélo, les régions cyclables se distinguent par différents labels et offrent différentes sources d’information :

France Vélo Tourisme – Cette plateforme répertorie les itinéraires officiels balisés existants et propose une liste « d’Accueils Vélos », pratiques lorsqu’une étape doit être décidée. Centre de documentation, de nombreux plans, globaux ou détaillés, ainsi que des topo guides, y sont proposés.

Capture d'écran site France Tourisme Vélo

Vélo En France – Ce site est la base de données de la Fédération Française de Cyclotourisme (FFCT). Pionniers du voyage itinérant à vélo, les cyclotouristes ont rassemblé leurs connaissances, leurs bons tracés et leurs bonnes adresses, pour offrir ce support complet pour réussir de longues sorties et des randonnées en vélo électrique.

Des supports de planification permettent d’affiner ses choix et de partir serein, une fois la région de destination choisie :

Géovélo – Ce planificateur d’itinéraire est spécifique au vélo. Il optimise les parcours en fonction du relief et des voies vertes. Ainsi, on a l’assurance de parcourir des étapes sur des routes sécurisantes et adaptées à la randonnée.

Ebikemaps – Ce calculateur est spécifique au VAE. Encore à la version Beta, son rôle est d’estimer la consommation de batterie nécessaire, en fonction des caractéristiques techniques de votre vélo, et de vos aptitudes techniques et physiques.

Capture d'écran site Ebike maps

Le chargement des bagages et la logistique étant parfois les principaux freins pour se lancer dans une aventure à vélo électrique, la solution du portage de bagages, entre différents points d’un tracé prédéfini peut être une solution. En soulageant le vélo de son chargement, on optimise également l’autonomie du vélo électrique.

Voyager à travers le monde avec un vélo électrique est possible.

Les seules contraintes étant le transport de la batterie par avion, et sa recharge sur le continent de destination, qui nécessitent de prendre conseil auprès du fabricant au préalable.

Et si l’organisation d’un tel voyage représente une appréhension, mais qu’on ne souhaite pas faire une croix sur la région du monde que l’on souhaite visiter, des agences telles que Vélorizons proposent désormais des voyages et randonnées à vélo électrique sur différents continents.